All Posts By

srenaux

Le Conseil départemental solidaire des cantaliens : accompagner le handicap

By | Non classé

Pour un parcours sans rupture
La « Réponse accompagnée pour tous » veut permettre un parcours de vie sans rupture aux personnes en situation de handicap.
L’ensemble des acteurs concernés (Conseil départemental, Maison Départementale des Personnes Handicapées, Agence régionale de Santé, Services départementaux de l’Education Nationale, CPAM, CAF, MSA), ont signé en février dernier une convention pour répondre avec plus de souplesse aux situations complexes.
Pour ces acteurs institutionnels mais également pour les gestionnaires d’établissements ou de services, il s’agit d’abord de travailler à la complémentarité et à la cohérence de leurs actions :
– Pour créer une dynamique de soutien, le dispositif laisse une grande part à la participation des personnes, de leurs aidants qui sont systématiquement associés aux propositions de réponses et à leurs mises en œuvre.
– Pour accompagner les établissements, les services dans la mise en œuvre de solutions « sur mesure », innovantes et adaptées aux besoins de la personne en situation de handicap.
Handicap : une réponse accompagnée pour tous
Colloque, le 10 octobre 2019 à Aurillac
Centre des congrès, 8h30 – 12h / 13h30 – 17h.
Ouvert aux professionnels, familles, aidants et personnes accompagnées, il est organisé afin de mieux faire connaître cette démarche innovante au cœur des évolutions du secteur social et médico-social.

Le programme 

 

Médecine rurale dans le Cantal

By | Non classé

Bonne nouvelle : toute la semaine prochaine, une série de documentaires sur la médecine dans le Cantal (et plus précisément en Châtaigneraie) sera diffusée sur France Culture de 17h à 18h. Une série documentaire d’Antoine Tricot, né dans le Cantal. “J’en garde en mémoire des paysages de montagnes d’un vert profond et aux reliefs moutonneux. Aujourd’hui, comme bon nombre de journalistes, je dois travailler à Paris, là où sont la plupart des grands médias. Mais je reste persuadé que l’on peut parler des problèmes qui nous concernent tous avec d’autres perspectives que celles de la capitale. Et pourquoi pas à partir de ce Cantal méconnu.”

Dans le cadre de sa politique d’attractivité, le Conseil départemental multiplie les initiatives pour faire parler du Cantal (TV, Sport, Cinéma). Notre objectif ? Travailler l’image du Département pour attirer de nouvelles populations ! 

https://www.franceculture.fr/emissions/series/medecine-rurale-dans-le-cantal

Un collège flambant neuf au cœur d’Aurillac

By | Non classé

D’une capacité d’accueil de 550 élèves dont 50 internes, le nouveau collège Jules Ferry d’Aurillac fait sa rentrée.

Le Conseil départemental a choisi de ne pas délocaliser à l’extérieur de la ville cet établissement historique d’Aurillac, c’est donc un collège restructuré de fond en comble, dans respect de la qualité architecturale existante, qui a été inauguré le jour même de la rentrée scolaire, le 2 septembre dernier.

 

Du sol au plafond

En 30 mois seulement, les travaux ont été menés à bien en quatre phases successives, de l’été 2016 à l’été 2019. Les activités pédagogiques n’ont jamais été délocalisées à l’exception des activités sportives du fait de la démolition de l’ancien gymnase, délocalisation qui n’aura duré qu’une seule année scolaire.

Dans ce cas, et quand il a été nécessaire de reloger certains personnels à l’extérieur de l’établissement, le coût a été pris en charge par le Département

Du sol au plafond, rien n’a été négligé :

  • Rénovation générale du bâti,
  • Mise en conformité des bâtiments (sécurité incendie, sanitaire, accessibilité),
  • Rationalisation des espaces,
  • Création d’espaces de travail de qualité avec intégration du schéma départemental du Numérique éducatif en cours de mise en œuvre par le Conseil départemental
  • Construction d’un nouveau gymnase,
  • Réfection complète des réseaux (chauffage, électricité et eaux)

Des entreprises cantaliennes à la manœuvre

Les travaux de restructuration ont été réalisés par un investisseur privé, EXTERIMMO, dans le cadre d’une procédure administrative qui lui permet d’exécuter les travaux, d’en assurer le financement et de réaliser une partie de la maintenance du bâtiment.

Celui-ci a fédéré une équipe pluridisciplinaire constituée d’une maîtrise d’œuvre aurillacoise (ESTIVAL architecture et IGETEC), d’un constructeur local (SOULIER), d’un prestataire chargé de la maintenance (COFELY Services) disposant d’une entité à Aurillac. 15M € ont ainsi été investis par le Conseil départemental sur Aurillac.

Saluons aussi l’engagement de la direction du collège, de l’équipe pédagogique, des agents administratifs et techniques. Ensemble tous les acteurs ont favorisé le parfait déroulement de ce chantier d’envergure.

Rappelons enfin qu’en 2019, le Conseil départemental consacre plus de 4,6 M€ à l’ensemble des autres collèges publics cantaliens.

Rencontres Médicales du Cantal

By | Non classé

Le week-end du 17 août 2019, ce sont plus de 70 étudiants en médecine, mais aussi d’autres filières de santé, qui se sont retrouvés près de Massiac lors de la 2ème édition des Rencontres Médicales Cantaliennes.

Les étudiants de Clermont Ferrand ont eu l’occasion de s’acclimater à l’environnement cantalien le temps d’un week-end, le but non dissimulé de la manœuvre étant de faire découvrir le département pour inspirer, à terme, une future installation dans la région.

Le Conseil départemental a souhaité apporter son aide aux futurs cantaliens (du moins nous l’espérons !) dans l’organisation de ce moment convivial,.

Rendez-vous l’année prochaine !

Le Cantal, un grand plateau de tournage

By | actus

Changer la perception du Cantal, affirmer son image pour donner l’envie au plus grand nombre de nous rejoindre le temps de vacances ou plus durablement… telles sont les priorités de Bruno Faure, Président du Conseil départemental du Cantal.

 

Quand on parle du Cantal, tout le monde y gagne…

 

Depuis 10 ans, sous l’impulsion de Vincent Descoeur alors Président, le Conseil départemental a engagé une action de reconquête démographique. Pilier de notre politique d’attractivité, les opérations de marketing territorial ont pour objectifs d’améliorer la visibilité et la notoriété du Cantal.

 

Si notre stratégie s’appuie, entre autres, sur l’accueil d’événements sportifs (Etoiles du Sport, Dauphiné, Tour de France) ou encore sur des reportages et émissions de télévision (TF1, Des Racines et des Ailes), Bruno Faure a souhaité amplifier son action en utilisant un nouveau canal, celui du cinéma pour valoriser le Cantal et renforcer la fierté des Cantaliens.

 

 

Aujourd’hui, 5 films seront tournés aux quatre coins du département.

 

5 films sont en programmation et seront tournés dans le Cantal en 2019 et 2020 pour des projections en salles entre l’hiver 2020 et le printemps 2021.

 

Le 1er d’entre eux, « Mystère » est déjà en cours de tournage dans la vallée du Mars avec Vincent Elbaz, Marie Gillain, Eric Elmosnino et Tcheky Karyo. Le 2nd se déroulera dans la vallée de Brezons avec Isabelle Carré, Guillaume de Tonquédec, Grégory Gadebois et Benjamin Lavernhe. Le 3ème qui valorisera un éleveur Salers sera avec Gérard Depardieu, Geraldine Pailhas, Stéphane De Groodt, Amira Casar et Arnaud Ducret. La Châtaigneraie du côté de Lafeuillade et le Puy Mary seront également à l’honneur. Enfin, les rues d’Aurillac seront arpentées par Kad Merad… Ces 2 derniers films seront réalisés par des cantaliens : Vincent Duquesne et Stéphane Berthomieux.

 

Au-delà de la part belle qui sera faite à nos paysages, nos produits, les retombées économiques seront importantes avec des centaines de figurants, des nuitées, mais également une visibilité accrue indispensable et nécessaire pour déployer notre politique d’accueil.

 

Accueillir les tournages de films de cinéma, c’est une étape nouvelle et supplémentaire qui s’inscrit pleinement dans la démarche de fierté et de communication Cantal. Pour le Cantal on ne lâche rien !

Accords du Mercosur, le Président Macron trouve cet accord bon, pas moi !

By | Non classé

Par la baisse des droits de douane le marché Européen ouvre grand ses portes aux pays du Mercosur : Brésil, Argentine Paraguay, Uruguay. Et réciproquement.

 

Si cet accord de libre-échange peut paraître alléchant pour les Européens et notamment les groupes automobiles, qu’en sera-t-il réellement pour l’économie cantalienne ? Nos entreprises trouveront-elles une place dans ce marché de 4 milliards d’euros ?

 

Si je peux comprendre qu’il y ait des accords commerciaux internationaux, ils ne peuvent se construire en fragilisant voire en sacrifiant certains secteurs de notre économie européenne, française et cantalienne.

En effet, ces derniers ne sont jamais gratuits. Aussi, je m’inquiète des dérèglements qu’ils vont engendrer notamment sur le marché de la viande bovine, secteur que je connais bien comme vous le savez.

J’ai toujours défendu la consommation du « mieux de viande ». Pourquoi ? Parce que le mieux de viande, c’est nous !! C’est ce que le Cantal sait produire, entre autres, avec nos vaches nourries aux herbages de nos montagnes.

 

La Salers, l’Aubrac… nos races emblématiques vont se trouver demain concurrencées par les viandes bovines venues d’Amérique du Sud. Au-delà des conditions de production de ces animaux en feedlots, l’utilisation courante d’hormones, d’antibiotiques, va donner un avantage concurrentiel indéniable à cette viande venue d’Amérique du sud.

De même, dans une période où les bilans carbones nous sont bien souvent opposés, quel gain environnemental nous procure le transport de viande dont nous disposons déjà en quantité et qualité ?

Les notions de développement durable ont semble-t-il été reléguées derrière les intérêts commerciaux.

 

Pour l’ensemble de ces raisons cet accord UE- Mercosur m’inquiète au plus haut point. La vision métropolitaine et mondialisée portée par le Gouvernement s’étale une nouvelle fois au grand jour. La France des territoires, des territoires les plus ruraux comme le Cantal, ne pourra sortir indemne d’un tel accord. J’en veux pour preuve que le Gouvernement, via la Commission Européenne, envisagerait déjà en contrepartie de nouvelles aides à nos agriculteurs !… Absurdité d’un système de fuite en avant.

Après la mise en œuvre des 80 km/h, la validation de ce nouvel accord illustre malheureusement la déconnexion de notre Gouvernement des besoins et enjeux de la ruralité. Soit il ne les connaît pas, ne les comprend pas, ne les mesure pas ou alors n’y porte aucun intérêt !

 

Aussi, à mon niveau local, toujours en cohérence avec nos Parlementaires cantaliens qui voudraient prendre position avec moi, je multiplierai les initiatives pour dénoncer cette accord qui pénalisera sans nul doute nos agriculteurs cantaliens.

 

Le Président Macron considère que « cet accord est bon à ce stade ».

Pas moi !

 

Bruno Faure

Président du Conseil départemental

LE CANTAL TOUR SPORT 2019 ARRIVE !

By | Non classé
Le Cantal Tour Sport, 6ème édition, c’est parti ! Organisée par le Conseil départemental, cette manifestation itinérante gratuite à destination des jeunes de 6 à 18 ans se déroulera du 9 au 25 juillet 2019 sur le territoire cantalien. C’est autour de 6 étapes que sera rythmé ce rendez-vous incontournable de l’été :
  • Lac des Graves > 9 juillet
  • Lastioulles > 11 juillet
  • Rénac > 16 juillet
  • Cirque de Mallet > 18 juillet
  • Mauriac Val Saint-Jean > 23 juillet
  • Lioran > 25 juillet

L’objectif de cette manifestation est de permettre au plus grand nombre de venir découvrir plus de 35 activités différentes (selon les sites) autour des sports de pleine nature, encadrées par des prestataires et clubs locaux, ainsi que par les comités départementaux représentant le mouvement sportif cantalien.

En 2018, près de 6500 jeunes ont participé au CANTAL TOUR SPORT !

Pour cette édition 2019, l’enjeu reste le même : proposer un maximum d’activités afin que les jeunes puissent découvrir de nouvelles pratiques tout en les incitant à faire du sport. Mais la constance n’empêche pas l’évolution ! De nouvelles activités viennent ainsi enrichir cette année le panel déjà proposé lors de chaque édition : cani-rando, skate, BMX et ski roue tout terrain seront de la partie ! De façon générale, elles seront accessibles à TOUS les jeunes, mais certaines pourront tout de même faire l’objet de restrictions particulières (âge, taille, handicap). Enfin, des temps forts viendront rythmer ces journées estivales qui s’annoncent riches en émotions et en découverte sous le soleil du Cantal Tour Sport ! Venez, on vous attend !

Pour chacun des sites, l’ouverture du CANTAL TOUR SPORT se fera à 10h00. Chaque jeune participant s’inscrira directement sur place. Une pause repas est prévue entre 12h00 et 13h30, puis les activités reprendront jusqu’à 17 h 30.

 

Pour en savoir plus c’est ici !