Le Cantal, un grand plateau de tournage

Changer la perception du Cantal, affirmer son image pour donner l’envie au plus grand nombre de nous rejoindre le temps de vacances ou plus durablement… telles sont les priorités de Bruno Faure, Président du Conseil départemental du Cantal.

 

Quand on parle du Cantal, tout le monde y gagne…

 

Depuis 10 ans, sous l’impulsion de Vincent Descoeur alors Président, le Conseil départemental a engagé une action de reconquête démographique. Pilier de notre politique d’attractivité, les opérations de marketing territorial ont pour objectifs d’améliorer la visibilité et la notoriété du Cantal.

 

Si notre stratégie s’appuie, entre autres, sur l’accueil d’événements sportifs (Etoiles du Sport, Dauphiné, Tour de France) ou encore sur des reportages et émissions de télévision (TF1, Des Racines et des Ailes), Bruno Faure a souhaité amplifier son action en utilisant un nouveau canal, celui du cinéma pour valoriser le Cantal et renforcer la fierté des Cantaliens.

 

 

Aujourd’hui, 5 films seront tournés aux quatre coins du département.

 

5 films sont en programmation et seront tournés dans le Cantal en 2019 et 2020 pour des projections en salles entre l’hiver 2020 et le printemps 2021.

 

Le 1er d’entre eux, « Mystère » est déjà en cours de tournage dans la vallée du Mars avec Vincent Elbaz, Marie Gillain, Eric Elmosnino et Tcheky Karyo. Le 2nd se déroulera dans la vallée de Brezons avec Isabelle Carré, Guillaume de Tonquédec, Grégory Gadebois et Benjamin Lavernhe. Le 3ème qui valorisera un éleveur Salers sera avec Gérard Depardieu, Geraldine Pailhas, Stéphane De Groodt, Amira Casar et Arnaud Ducret. La Châtaigneraie du côté de Lafeuillade et le Puy Mary seront également à l’honneur. Enfin, les rues d’Aurillac seront arpentées par Kad Merad… Ces 2 derniers films seront réalisés par des cantaliens : Vincent Duquesne et Stéphane Berthomieux.

 

Au-delà de la part belle qui sera faite à nos paysages, nos produits, les retombées économiques seront importantes avec des centaines de figurants, des nuitées, mais également une visibilité accrue indispensable et nécessaire pour déployer notre politique d’accueil.

 

Accueillir les tournages de films de cinéma, c’est une étape nouvelle et supplémentaire qui s’inscrit pleinement dans la démarche de fierté et de communication Cantal. Pour le Cantal on ne lâche rien !