Ruynes en Margeride : Longue vie au nouveau centre routier !

Avec la déviation de Saint-Flour et les études sur le futur pôle routier, la mise en service du nouveau centre routier de Ruynes en Margeride montre que l’est du département est à la pointe en termes de modernisation des infrastructures départementales. 

 

Après ceux de Cayrols et Condat, le centre routier de Ruynes en Margeride est le 3ème bâtiment dédié à l’entretien des routes départementales entièrement reconstruit par le Département. Équipé d’une remise de 5 travées et une aire de stockage couverte en plus des locaux sociaux et administratifs, il permet de proposer aux agents des routes des conditions de travail optimales. Parfaitement isolé, orienté plein sud et chauffé par une chaudière à plaquettes bois, il intègre le cercle restreint des bâtiments à énergie durable de la collectivité, dans l’attente des branchements aux divers réseaux de chaleur de Condat, Saint-Flour et Aurillac. Le coût global du projet réalisé sous maîtrise d’œuvre de Marc ESCANDE (cabinet d’architecture Clef de Voute) ressort à 874 000 €. Ce projet attendu depuis de longues années a permis aux équipes d’exprimer d’une part leurs besoins, d’autre part leur avis sur le projet proposé.

Une douzaine de kilomètres plus à l’ouest, les 2 hectares acquis par le Département attendent le pôle routier de Saint-Flour dont le maître d’œuvre choisi l’an dernier travaille sur l’avant-projet en concertation avec les équipes du PDI. Ce projet ambitieux de 3500 m² de surfaces à construire, portant sur le regroupement de l’agence, l’antenne, le CRD, le parc de St Flour ainsi que l’EMOP basée au collège la Vigière, reste toutefois dépendant de la réflexion lancée pour l’organisation de la DRD.

Avec la déviation de Saint-Flour en cours de réalisation, ces deux projets marquent sans ambiguïté la volonté de la collectivité de rester très présente dans ce secteur du département en termes de mobilité.