Vers un label pour les rivières sauvages... - Les cours d'eau : actualités, partenariats et suivis Conseil départemental du Cantal

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies. Fermer

  Rechercher sur le site
ombre
 
 
 
 

Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte
Taille du texte

Vous êtes ici : Chaque jour à vos côtés > Développement durable > Patrimoine naturel > Les milieux aquatiques > Les cours d'eau : actualités, partenariats et suivis > Vers un label pour les rivières sauvages...

Vers un label pour les rivières sauvages...


Vers un label pour les rivières sauvages...
En cohérence avec les orientations du Schéma départemental de gestion et de valorisation des milieux aquatiques (SDMA), et dans la mesure où l’eau et les milieux aquatiques constituent des éléments essentiels des paysages du département et participent à son image et à son attractivité, la Mission Espaces Naturels et Ruraux (ENR) étudie la possibilité d’engager, dans la démarche de labellisation « Rivières sauvages », une ou plusieurs rivières emblématiques du territoire.
 
Ce label constitue notamment un outil au service des gestionnaires des milieux aquatiques permettant d’améliorer la protection et la conservation des rivières qui présentent un bon fonctionnement écologique. Il intègre, entre autres, les notions de qualité de l’état de préservation de l’écosystème, de reconnaissance des acteurs locaux pour la gestion exemplaire de la rivière et de valorisation de territoires d’exception.
 
En France, 7% des masses d’eau seulement sont en « très bon état écologique » (DCE), et moins de 1% des rivières pourraient être qualifiées de « sauvages » puisqu’aucunes rivières n’est réellement non impactées par les activités anthropiques aujourd’hui. Cependant il est important de préserver et de protéger les rares cours d’eau proches de cet état « naturel » puisque ce sont des milieux emblématiques, très vulnérables, et menacés par les activités humaines d’autant plus qu’aucune politique de préservation efficace des « dernières rivières naturelles » n’existe actuellement.
 
Le département du Cantal s’est donc engagé depuis 2015 dans une démarche d’identification des « Rivières Sauvages » dans le but de préserver les cours d’eau à forte valeur patrimoniale et de valoriser son territoire et sa qualité environnementale. Plusieurs cours d’eau ou bassins ont été ou seront étudiés :
-   Bassin de la Rasthène, au sud du Département
-   Bassin du Rat et du Roucheyre (à l’ouest du Département)
-   Massif cantalien (secteurs amont des bassins du Mars, de la Santoire et de la Jordanne).
 
Plus de renseignements sur le site internet Rivières sauvages.
 
Film de présentation de la démarche et du label.


Actualités
& Agenda
Le Conseil départemental & moi
Je suis
Chaque jour à vos côtés
Jeunes ombre
Offres d'emplois ombre
Médiateur ombre

Les publications

Cantal
AVENIR
N°107 - Octobre 2018
Plus Télécharger
Plus Feuilleter
Plus Imprimer
Plus Format DAISY
Pourras-t-on "tout" continuer demain ?
Contacter le Conseil départemental
ombre